Home

retour 02.12.2020

Lonza se développe encore à Viège, avec 200 nouveaux emplois à la clé !

Lonza a scellé une collaboration stratégique à long terme dans le domaine des bioconjugués avec une entreprise biopharmaceutique mondiale. Selon les termes de l'accord rendu public mercredi matin, Lonza construira d’ici fin 2022 deux nouvelles lignes de fabrication à Viège, qui devraient générer jusqu’à 200 nouveaux emplois. Celle-ci seront destinées à la fabrication de conjugués anticorps-médicaments (antibody-drug conjugates ou ADC). Ces médicaments biopharmaceutiques permettent de délivrer une thérapie ciblée pour le traitement des cancers.
 
Dans le cadre de ses installations Ibex, pas moins de 1500 m2 de surface seront aménagés dans une « coque » préexistante à Viège. Les nouvelles installations de fabrication des ADC seront complétées par des laboratoires de contrôle de la qualité, d'infrastructures de logistique et d'autres services centraux. Ceci permettra, selon Lonza, d'accélérer les délais de mise sur le marché, de garantir les livraisons et d'obtenir des performances élevées.
 
Deux thérapies anticancéreuses différentes pourront être réalisées sur place. Cette nouvelle installation spécialisée emploiera environ 200 personnes. Elle devrait être opérationnelle à partir de la fin de l'année 2022.
 
Des traitements ciblés
Les ADC sont des bioconjugués et constituent une possibilité thérapeutique innovante et de plus en plus répandue. Ils permettent de diminuer les effets secondaires pour les patients, en combinant généralement un anticorps avec une charge utile très puissante, via une molécule de liaison. Cela permet de cibler au mieux les cellules cancéreuses.

L'anticorps sert en fait de méthode d'administration pour cibler le médicament toxique précisément et uniquement sur les cellules cancéreuses, limitant la toxicité pour les cellules saines.
 

Source : Communiqué de presse Lonza
Crédit photo : Lonza
 

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark